biographie de benjamin righetti




"Trentenaire surdoué, inventif" (Le Temps), "l’un des organistes les plus brillants de sa génération" (Revue musicale de Suisse romande), "un interprète immensément talentueux" (Diapason), Benjamin Righetti est l’organiste titulaire de Saint-François à Lausanne et professeur d’orgue au Conservatoire et à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU Vaud Valais Fribourg). Il fait en outre partie du conseil d’administration de La Tribune de l’Orgue et en est l’un des rédacteurs principaux.

Né en Suisse en 1982, Benjamin Righetti découvre et se passionne très jeune pour les instruments à clavier. Il étudie le piano dans la classe de Jean-François Antonioli et l’orgue avec Yves Rechsteiner, François Delor, Jean Boyer, Jan Willem Jansen, Michel Bouvard et Philippe Lefebvre. Il pratique aussi régulièrement le clavicorde et le pianoforte. Instrumentiste inclassable, ou peut-être justement authentique organiste, c’est en tout cas aux claviers du roi des instruments qu’il a été lauréat des plus prestigieux concours internationaux, de 2002 à 2007: Concours Suisse de l’orgue, Musica Antiqua de Bruges, Concours d’orgue de Tokyo-Musashino, 1er prix du Concours Silbermann de Freiberg, prix du public à Chartres, et Grand Prix d’orgue de la Ville de Paris. Il a été soutenu durant ses études par le Pourcent Culturel Migros, la Fondation Irène Dénéréaz et Pro Helvetia.

Depuis lors, il partage son temps entre des activités de concertiste, de musicien d’Eglise et d’enseignant. Parmi les plus de 500 concerts qu’il a déjà donnés à ce jour, quelques souvenirs marquants: à Notre-Dame de Paris le jour de ses 25 ans, au Festival Toulouse les Orgues lors de nombreuses éditions, pour les festivités du millénaire de la Cathédrale de Chartres, en soliste avec l’OSR au Concertgebouw d’Amsterdam et au Victoria Hall de Genève, lors du concert de clôture de la Bachfest au Dom de Freiberg, à St Jakobi de Lübeck, à la Philharmonie de Essen, à St Michael de München, à l’Hôpital des Vénérables à Sevilla et à la Cathédrale de Barcelona, pour le 800e concert de la Martinikerk à Groningen, en Italie dans les Cathédrales de Parma ou de Messina, à la Cathédrale de l’Immaculée-Conception de Moscou, au Théâtre Mariinsky de St-Petersbourg… En duo, il se produit régulièrement avec Antoine Auberson (saxophone) et est un complice privilégié des chefs de chœurs Renaud Bouvier et Dominique Tille.

Du côté des enregistrements, de Johann Sebastian Bach (Sonates en trio, K617, 2010) à Franz Liszt (transcription de la Sonate en si mineur et la Missa choralis, K617, 2011), en passant par César Franck et Johannes Brahms (Chorals, K617, 2013) et tout récemment Felix Mendelssohn (Sonates, Claves records, 2016), ses publications ont toutes été saluées par la critique internationale, tant pour leur originalité que pour la maîtrise de leur réalisation.

"Trentenaire surdoué, inventif" (Le Temps), "l’un des organistes les plus brillants de sa génération" (Revue musicale de Suisse romande), "un interprète immensément talentueux" (Diapason), Benjamin Righetti est un musicien suisse, organiste titulaire de Saint-François et professeur à la Haute École de Musique de Lausanne. Il poursuit parallèlement à ceci une activité régulière de concerts dans le monde entier (plus de 500 à ce jour) et d'enregistrements (disques, radio-tv, web). Amoureux tant des montagnes que des lacs de son petit pays, il est aussi rédacteur et membre du Conseil d'Administration de La Tribune de l’Orgue, et tente de concilier ses nombreuses activités avec rigueur et joie.